Adorer

Adorer

« Aimer le seigneur de tout notre cœur » : le mot clé ici est « adoration ».

Ephésiens 1:12 définit l’adoration comme étant «célébrer sa gloire ».

L’adoration n’est pas une forme ou un style, c’est une attitude de cœur, mais c’est avant tout l’offrande de nos vies (lire Romains 12:1 et 1 Corinthiens 10:31).

L’adoration apparaît tout d’abord avec Abraham (Genèse 18:2). Ce dernier s’est rendu à la montagne pour adorer, et cela se manifesta par le sacrifice, demandé par Dieu, de son fils de la promesse, Isaac.

L’adoration vient avant le service. Parfois nous sommes tellement occupés par le travail pour Dieu que nous oublions de l’adorer. L’adoration est la manifestation de notre amour pour Dieu. Elle n’est pas uniquement la louange du dimanche matin: c’est tout ce que nous faisons qui rendent gloire à Dieu.

Adorer

« Aimer le seigneur de tout notre cœur » : le mot clé ici est « adoration ».

Ephésiens 1:12 définit l’adoration comme étant «célébrer sa gloire ».

L’adoration n’est pas une forme ou un style, c’est une attitude de cœur, mais c’est avant tout l’offrande de nos vies (lire Romains 12:1 et 1 Corinthiens 10:31).

L’adoration apparaît tout d’abord avec Abraham (Genèse 18:2). Ce dernier s’est rendu à la montagne pour adorer, et cela se manifesta par le sacrifice, demandé par Dieu, de son fils de la promesse, Isaac.

L’adoration vient avant le service. Parfois nous sommes tellement occupés par le travail pour Dieu que nous oublions de l’adorer. L’adoration est la manifestation de notre amour pour Dieu. Elle n’est pas uniquement la louange du dimanche matin: c’est tout ce que nous faisons qui rendent gloire à Dieu.

Adorer

« Aimer le seigneur de tout notre cœur » : le mot clé ici est « adoration ».

Ephésiens 1:12 définit l’adoration comme étant «célébrer sa gloire ».

L’adoration n’est pas une forme ou un style, c’est une attitude de cœur, mais c’est avant tout l’offrande de nos vies (lire Romains 12:1 et 1 Corinthiens 10:31).

L’adoration apparaît tout d’abord avec Abraham (Genèse 18:2). Ce dernier s’est rendu à la montagne pour adorer, et cela se manifesta par le sacrifice, demandé par Dieu, de son fils de la promesse, Isaac.

L’adoration vient avant le service. Parfois nous sommes tellement occupés par le travail pour Dieu que nous oublions de l’adorer. L’adoration est la manifestation de notre amour pour Dieu. Elle n’est pas uniquement la louange du dimanche matin: c’est tout ce que nous faisons qui rendent gloire à Dieu.